AccueilPhoto

Quand la Seconde Guerre Mondiale s'invite dans le présent

Publié le

par Théo Chapuis

Le photographe russe Sergey Larenkov intègre des photos datant de la Seconde guerre mondiale à la réalité contemporaine. 

(Crédit : Sergey Larenkov)

Sergey Larenkov est photographe. Ce Russe de 41 ans a décidé lui aussi de se lancer dans le concept de superposition de photos avant/après, un peu comme le New-yorkais Mark Hermann l'avait fait il y a quelques mois en s'attachant à des faits divers du siècle dernier, ou comme le travail de Paul Sahner, plus sociologique.

Le photographe originaire de Saint-Pétersbourg (il l'appelle encore "Leningrad", son nom soviétique) utilise d'anciennes photos archivées pour établir un portail avec le passé. Voilà comment il explique sa démarche à Mymodernmet.com :

Je prends toutes les photos moi-même parce que la partie la plus importante est de retrouver l'endroit exact pour prendre la photo... C'est très intéressant de trouver ce point où un autre photographe s'est trouvé autrefois. Soudain, vous voyez un vieux monde avec vos propres yeux. Vous êtes transporté dans le temps, c'est presque comme si on pénétrait dans une machine à remonter le temps. Parfois, c'est effrayant.

Pour son travail, résolumment documentaire, Larenkov s'est intéressé à prendre ces clichés sur de hauts lieux de la Seconde guerre mondiale : Leningrad, Berlin, Paris... dont le contraste entre ces années de terreur et notre période de paix durable ont considérablement modifié. Ci-dessous, quelques-unes de ses photos suivant cette démarche :

(Crédit : Sergey Larenkov)

(Crédit : Sergey Larenkov)

(Crédit : Sergey Larenkov)

(Crédit : Sergey Larenkov)

(Crédit : Sergey Larenkov)

(Crédit : Sergey Larenkov)

(Crédit : Sergey Larenkov)

(Crédit : Sergey Larenkov)

(Crédit : Sergey Larenkov)

(Crédit : Sergey Larenkov)

On vous conseille également :

À voir aussi sur arts :