AccueilPhoto

Le sang bleu des pubs pour les règles tourné en dérision par la photographe Lisa Miquet

Publié le

par Lise Lanot

© Lisa Miquet

Dans sa série "Vous êtes de sang bleu", la photographe brise le tabou du sang dans les pubs pour les protections hygiéniques.

Cela faisait bien cinq ans que Lisa Miquet tournait dans sa tête une idée de série photo autour des pubs pour les règles tant elle était "fascinée" par ces dernières. C’est d’une part ce liquide bleu censé représenter le sang qui l’interrogeait, mais aussi le fait que "les femmes des pubs y font toujours mille trucs qu’on ne fait jamais dans la vraie vie : du cheval, aller dans des parcs d’attractions…".

"Ça m’a toujours surprise parce que moi, clairement, pendant mes règles, je suis au fond de mon lit et il y a un vrai décalage à voir ces mannequins qui font du hip-hop", confie la photographe. C’est ce décalage qui lui a inspiré sa série Vous êtes de sang bleu, un titre en référence au "liquide bleu Canard WC" qui fait office de sang dans les pubs mais aussi à l’expression "être de sang bleu", qui signifie être de sang noble, royal. "Par la même occasion, j’en profite pour dire, 'Les personnes menstruées, vous êtes des reines'", souligne l’artiste, avec sourire.

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

Après le confinement et une mauvaise blessure à la main, Lisa Miquet a enfin pu donner vie à ce projet : "Je voulais imaginer la vie de ces filles qui saignent du sang bleu et font du roller tous les 28 jours. De fil en aiguille, je me suis dit que j’allais parodier ces pubs." Elle prend le parti d’une esthétique 80’s, s’inspire des albums photo universitaires américains et de l’iconographie du porno des années 1980.

"Je me suis dit, tant qu’à jouer avec le kitsch, autant y aller à fond", s’amuse-t-elle. Les différents fonds roses – dégradés, unis ou à froufrous –, le maquillage et les vêtements sont magnifiés par son regard et sa technique. La lumière est brillante et soyeuse, elle plonge la série dans une ambiance aussi brillante que cotonneuse et elle sublime les modèles, à peine retouchées : "Juste un peu d’uniformisation des couleurs, puisque l’idée était de casser le tabou des règles, il aurait été illogique de les vouloir parfaites."

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

"Un mélange de kitsch et de colère"

Lisa Miquet a photographié des "femmes de la vraie vie", amies ou anonymes, invitées à participer à ses projets via un appel Instagram. Accompagnée de son assistante Pénélope Marcadé, des stylistes Yona Pollier et Manon Baeza, des maquilleuses Lalia Echcheikh et Laura Grand et de la coiffeuse Fanny Fraslin, elle a donné vie à chaque image, soigneusement pensée avant le jour des séances photo – en témoignent ces croquis dessinés en amont par Lisa.

Avec cette série, elle raconte "avoir pris le parti de rire" de ces pubs absurdes grâce à "un mélange de kitsch et de colère". La dimension parodique est ici une parabole visant à briser le tabou qui englobe les règles. La jeune femme rappelle d’ailleurs que ce n’est qu’en 2018 qu’une marque de protections hygiéniques a pour la première fois montré en France du liquide rouge dans une pub : "La dernière fois, je voyais une pub pour un dentifrice. Un homme crachait du sang, rouge, dans un lavabo. C’est donc bien le sang des règles qui est un problème. Implicitement, ça nous dit qu’on est sales, ça dit que ce sang est impur, c’est quand même fou de voir ce tabou persister."

Croquis préparatoire. (© Lisa Miquet)

Il n’y a pourtant "pas de problème à voir du sang gicler dans un film de Tarantino ou encore en véritable marée dans un épisode de Games of Thrones", souligne-t-elle. L’humour de sa série n’est malheureusement pas parvenu à faire sourire tou·te·s les grincheux·ses :

"Une femme a rapproché le liquide bleu du caca des couches, en disant qu’on ne voyait pas non plus la couleur des selles à la télévision. Cela prouve à quel point le matraquage a fonctionné, puisqu’elle associait son flux menstruel à du caca. Et, à la limite, si on veut vraiment jouer le jeu de la comparaison, je dirais que même le caca est davantage représenté, il existe bien un émoji crotte mais on n’a pas d’émoji règles."

Malgré ces poignées de critiques, ce sont bien des projets comme celui-ci qui permettent de faire évoluer les représentations et de mettre à bas les absurdités, parfois dangereuses, autour du corps féminin.

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

"Vous êtes de sang bleu", 2020. (© Lisa Miquet)

Vous pouvez retrouver le travail de Lisa Miquet sur son site et sur son compte Instagram.

À voir aussi sur arts :