AccueilPhoto

Sans pression, un homme a photobombé l’installation d’un photographe animalier

Publié le

par Lisa Drian

© Jeff Wirth

Et il faut avouer qu’il ne manque pas de panache.

Tel est pris qui croyait prendre. Le photographe Jeff Wirth a installé un appareil photo camouflé dans la nature pour voir la faune de plus près, dans le sud-ouest de l’État de Washington. Mais au moment où il regardait ses derniers clichés, surprise : un homme avait repéré l’installation et avait pris la pose devant l’appareil, sur un tronc plein de mousse.

Et cerise sur le gâteau : avec une pose bien drôle et bien coquette, allongé sur le ventre, les jambes relevées et croisées derrière lui, le menton doucement appuyé sur ses mains, il dévore l’objectif des yeux. 

Une rencontre surprenante

Le but du photographe était de saisir l’insaisissable avec son installation. "Il y a quelques mois, j’explorais une zone humide créée par des castors près de chez moi, confie-t-il à My Modern Met. J’ai remarqué un grand arbre abattu qui contenait plusieurs tas d’excréments de lynx roux."

Il revenait régulièrement vérifier les photos prises par son appareil photo, programmé avec des capteurs de mouvements, espérant avoir capturé une image de la bête sauvage : "Je retournais à l’endroit où j’avais mis l’appareil photo, une fois par semaine pour vérifier les images et mettre des piles neuves", raconte-t-il. Rien ne semblait combler ses attentes : "J’ai eu quelques images de bestioles, y compris des ratons laveurs, des belettes, quelques photos de lynx roux et un certain nombre d’oiseaux, mais rien dont j’étais très content alors j’ai laissé l’appareil photo là-bas."

Puis, surprise.

"La première séquence d’images que j’ai récupérée était celle d’un 'visiteur surprise' qui m’a fait sourire jusqu’aux oreilles et rire tout seul dans la forêt. Je ne vois jamais d’humains devant la caméra, donc c’était intéressant. Comme vous le remarquerez peut-être, il n’était pas timide, c’est le moins qu’on puisse dire. Il a plutôt bien réussi et m’a laissé […] une variété de poses."

L’inconnu retrouvé

L’homme n’a laissé aucune information le concernant, impossible donc de le retrouver. Mais il n’est pas resté longtemps anonyme. "J’ai posté les images sur Internet et elles ont décollé !", se souvient le photographe.

"Depuis, l’homme mystérieux a trouvé le message sur Twitter et Instagram, et nous nous sommes envoyé des textos la semaine dernière. Il s’est avéré qu’il s’occupait de la gestion des plantes envahissantes le long du ruisseau sur lequel j’étais installé. Plutôt cool !"

À voir aussi sur arts :