AccueilPhoto

Selon une étude, 2 femmes sur 3 n’aiment pas leur apparence sur les photos

Publié le

par Emma Couffin

Si seulement 34 % des femmes se disent satisfaites de leur apparence sur les photos, 50 % des hommes se disent ravis de leur image.

Selon une étude, 2 femmes sur 3 n’aiment pas leur apparence sur les photos

© Fausto Sandoval/Unsplash

Plus de deux tiers des femmes françaises n’aimeraient pas leur apparence sur les photos. C’est le triste constat issu de l’enquête Harris Interactive menée pour CEWE, une entreprise d''impression photo. Le sondage a été réalisé en avril 2022 sur un échantillon de 1 020 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus. Plusieurs indicateurs ont ainsi été testés : le rapport à soi, la satisfaction de se voir sur les photos, l’attrait pour la photographie, la volonté ou non d’exposer ses clichés chez soi…

Un complexe genré qui augmenterait avec l’âge

"Près de 6 Français·es sur 10 ne sont pas satisfait·e·s de l’image qu’iels renvoient, un complexe nettement plus fort chez les femmes." Être à l’aise sur les photos n’est pas chose aisée. Le sondage révèle entre autres que 75 % de l’ensemble de la population interrogée préfèrent prendre les photos plutôt qu’apparaître dessus.

La moitié des personnes sondées déclarent ne pas se trouver naturelles lorsqu’elles prennent la pause. L’étude révèle aussi que le rapport à son image varie selon le genre et l’âge de l’individu. Si seulement 34 % des femmes se disent satisfaites de leur apparence sur les photos, 50 % des hommes se disent ravis de leur image.

Les complexes et dysmorphies augmenteraient également avec l’âge : "La moitié des 18-25 ans affirment être satisfaits de leur image sur des photos, contre seulement 31 % chez les plus de 65 ans", révèle l’étude. En revanche, chez les 18-24 ans, 1 jeune sur 2 donnerait des directives à leurs photographes. Bien plus actif·ve·s que leurs aîné·e·s sur les réseaux sociaux où l’image de soi est omniprésente, les plus jeunes auraient donc une idée précise de leurs attentes.

Clichés de famille

On observe que 80 % des interrogé·e·s sont plus à l’aise face à l’objectif lorsqu’iels sont entouré·e·s. Cette tendance augmenterait avec l’âge. Ainsi, 88 % des seniors préfèrent être pris·es en photo avec leur famille et ami·e·s, contre 69 % pour les 18-24 ans. 56 % des Français·es regrettent d’avoir trop peu de photos avec leurs parents et 39 % estiment qu’iels devraient prendre plus de photos de famille.

"Les souvenirs imprimés contribuent à l’écriture des histoires personnelles et se transmettent de génération en génération." Cette enquête témoigne notamment de l’importance des tirages photo en tant qu'"objet de valeur" sentimental. En effet, encore 73 % des Français·es exposent ainsi leurs photos souvenirs sur les murs de leur maison ou dans des albums, conclut l’étude.

À voir aussi sur arts :