AccueilPhoto

Supreme sort un appareil photo floqué à son nom

Publié le

par Axel Savoye

© Supreme/Yashica

L’enseigne new-yorkaise s’est souvent démarquée en vendant autre chose que du streetwear.

Après un téléphone, un extincteur et même une brique à son nom, Supreme a sorti le 25 mars 2021 son propre appareil photo, dévoile PetaPixel. Ne vous bercez pas d’illusions pour autant, l’appareil en question n’est qu’un simple Yashica MF-1 en plastique recyclable et décoré du logo de Supreme. Né d’un projet Kickstarter en 2019, l’appareil compact n’avait pas eu les faveurs des acheteur·se·s alors que la campagne de financement avait réuni presque 20 000 dollars.

Les causes du mécontentement sont variées : déclencheur qui ne marche pas, design qui laisse à désirer, qualité atroce des photos – quand on réussissait à les développer… Encore heureux que la bête mal formée ait une espérance de vie réduite à 3 000 flashes. En résumé, le Yashica MF-1 n’est qu’une camelote qu’on peut aussi bien trouver dans les couloirs du métro que sur Wish, donc à 135 euros l’appareil sur StockX, on peut crier au vol.

Il n’y a cependant pas de quoi décourager Supreme qui compte vendre son nouveau joujou rien qu’avec son nom. La stratégie commerciale ne fait pas rêver, mais la marque de streetwear sait bien que les acheteur·se·s les plus sensé·e·s l’acquerront seulement pour l’ajouter à leur collection d’objets Supreme et non pour une réelle utilisation. D’autant plus que cet appareil photo collector pourrait bien prendre de la valeur à l’avenir, malgré ses défauts techniques.

Si obtenir ce compact 35 mm avec flash intégré vous tente quand même, le Yashica MF-1 édition Supreme est disponible pour 135 euros (couleur rouge) ou 140 euros (couleur noire) sur StockX.

À voir aussi sur arts :