AccueilPhoto

Un site vous permet de capturer des photos depuis l’espace

Publié le

par Axel Savoye

© Canon

Les photos sont prises depuis un microsatellite équipé d’un Canon EOS 5D Mark III.

Lors du "CES 2021", Canon a présenté son microsatellite CE-SAT-1 lancé en juin 2017. Celui-ci est équipé d’un boîtier reflex Canon EOS 5D Mark III, doté d’un objectif télescopique 3 720 mm, et d’un PowerShot S110 pour prendre des images grand angle. Grâce à ce microsatellite pas plus haut qu’un tonneau, en orbite à 600 kilomètres au-dessus de nos têtes, chacun·e pourra prendre des photos depuis l’espace, nous rapporte PetaPixel. Il suffit pour cela de se rendre sur son site interactif créé à l’occasion du "CES" et baptisé "Redefine the Limits".

Ce n’est cependant pas à la carte : seuls certains endroits peuvent être choisis et, techniquement, vous ne prenez pas vraiment la photo, vous capturez une image déjà photographiée avec le CE-SAT-1. Vous avez, en revanche, le choix entre plusieurs images époustouflantes couvrant une surface d’environ dix kilomètres carrés à New York, Venise, San José, dans l’Antarctique ou aux Bahamas. À chacune de ces photos, on peut entendre un commentaire de Marsha Ivins, astronaute à la retraite, qui nous explique l’importance de la photographie spatiale.

L’Antarctique. (© Canon)

Canon compte bien faire entendre sa volonté de se lancer dans l’astrophotographie et l’imagerie satellite, au même titre que la Nasa. Canon souhaite ainsi engranger un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars d’ici à 2030 sur ce nouveau marché. Du repérage des feux de forêt à la surveillance du trafic, en passant par l’étude de la fonte des glaces, l’imagerie satellite s’avère être une affaire lucrative, mais aussi un moyen de regarder la Terre sous un nouvel angle. Ces photos spatiales seront donc un outil pour mieux comprendre ce dont a besoin notre planète et améliorer sa situation.

Les Bahamas. (© Canon)

Dubaï. (© Canon)

Le Japon. (© Canon)

San José. (© Canon)

Venise. (© Canon)

À voir aussi sur arts :