AccueilPhoto

Une photographe russe crée des diptyques de ballerines et de fleurs qui interrogent

Publié le

par Lise Lanot

© Yulia Artemyeva

Yulia Artemyeva propose une série en noir et blanc élégante qui ouvre certaines interrogations.

En voyant une ballerine en pleine répétition, la photographe russe Yulia Artemyeva a eu l’idée d’une série photo en noir et blanc qui rapproche des images de danseuses et de fleurs. Les pointes, jetés et écarts des étoiles sont immortalisés avec beaucoup de douceur et de subtilité. À leurs côtés, les fleurs ont été photographiées en gros plan, comme pour insister sur la texture de leurs pétales et la fragilité de leur corps et de leur durée de vie. 

"Le temps qui passe et son caractère éphémère" est d’ailleurs un sujet central de ce travail. "La vie d’une fleur est très courte […] tout comme la carrière d’une ballerine – en Russie, elles partent à la retraite à 38 ans", précise Yulia Artemyeva. Le projet souligne ce vieux cliché de la femme vue comme une fleur délicate et pousse à s’interroger sur les représentations des femmes et de la beauté féminine.

© Yulia Artemyeva

Les corps fins et élancés des ballerines rappellent la délicatesse apparente des fleurs mais, de façon plus cruelle, les diptyques annoncent également la brièveté de leur carrière et de leur jeunesse. Sachant que, dans la société occidentale, la jeunesse est une condition sine qua none des canons de beauté féminins, c’est toute une partie de leur identité qui tend à disparaître.

Les fleurs de Yulia Artemyeva exaltent la grâce et la beauté des danseuses mais leur fanaison prochaine annonce un tournant de leur vie et de l’intérêt qui leur est porté. Prises en plein mouvement, les images de la photographe immortalisent un instant de vie fugace, tandis que le cours de la vie défile inexorablement. Sous leur esthétisme délicat manifeste, les monochromes de Yulia Artemyeva sont finalement doux-amers. 

© Yulia Artemyeva

© Yulia Artemyeva

© Yulia Artemyeva

© Yulia Artemyeva

© Yulia Artemyeva

© Yulia Artemyeva

© Yulia Artemyeva

© Yulia Artemyeva

© Yulia Artemyeva

Vous pouvez retrouver le travail de Yulia Artemyeva sur son compte Instagram

À voir aussi sur arts :