© Julien Mignot

Vidéo : le photographe Julien Mignot s’est immiscé dans l’intimité des sexcams

"Tous les fantasmes existent."

Quand il était petit, Julien Mignot aimait se pencher par la fenêtre pour regarder ce qu’il se passait chez ses voisin·e·s. Des décennies plus tard, cela donne Screen Love : une série photo que le portraitiste a réalisée durant deux ans, qui nous plonge dans l’intimité des sexcams. 

À grand renfort de captures d’écran, l’artiste français a voulu dresser un portrait pour le moins étonnant de l’amour et de la sexualité sur Internet, en photographiant son écran. Une femme qui joue du ukulélé, une autre nourrissant des autruches, un homme recouvert de gaffeur… Le monde du "live porn" amateur est truffé de surprises, bien loin de l’idée que l’on pourrait s’en faire… 

Publicité

Screen Love devrait faire l’objet d’un événement dans le cadre de la Nuit Blanche 2020, à l’automne prochain. Cette série était exposée à Clermont-Ferrand, au centre photographique de l’Hôtel Fontfreyde, avant le confinement.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 17/04/2020