AccueilPhoto

World Press Photo 2022 : les photos gagnantes par continent enfin dévoilées

Publié le

par Eve Chenu

Un tour du monde et de l’actualité puissant.

World Press Photo 2022 : les photos gagnantes par continent enfin dévoilées

© Konstantinos Tsakalidis/World Press Photo 2022)

Le palmarès de la 65e édition du World Press Photo Contest a été révélé. Au programme, des photographies époustouflantes venues de six continents, de l’Afrique à l’Océanie en passant par l’Asie, l’Europe, l’Amérique du Nord et du sud.

Les candidatures ont d’abord été pré-sélectionnées par un jury d’expert·e·s. Un jury mondial a ensuite élu les images présentées dans les catégories "Image seule", "Série", "Format libre" et "Projets à long terme". En adoptant cette perspective, le palmarès offre un regard pluriel sur le monde, qui contraste avec la vision occidentalo-centrée souvent mise en avant dans ces concours.

Premier prix de la catégorie "Afrique, série"

"Peur d’aller à l’école". (© Sodiq Adelakun Adekola/World Press Photo 2022)

"Le 27 février 2021, à Jangebe, dans l’État de Zamfara, au nord-ouest du Nigeria, Aminah Labaran (pseudonyme) pleure chez elle. La veille, ses deux filles ont été enlevées par des hommes armés. Ils ont kidnappé en pleine nuit 279 filles des dortoirs d’une école du village. Les enlèvements d’élèves par des groupes islamistes et des gangs armés ne sont pas rares au Nigeria. Ces enlèvements leur permettent entre autres de montrer leur opposition à la laïcité occidentale et de gagner de l’argent en obtenant des rançons."

Premier prix de la catégorie "Asie du sud-est et Océanie, projets à long terme"

"Brume". (© Abriansyah Liberto/World Press Photo 2022)

"À Ogan Komering Ilir, dans le sud de Sumatra en Indonésie, un policier porte un masque à gaz pour se protéger de la fumée causée par un incendie de tourbière. Ces dernières années, l’Indonésie a connu des feux de forêt importants. En plus du risque pour la santé humaine, ces incendies ont causé la perte de près d’un quart de la superficie forestière du pays, depuis 1990."

Premier prix de la catégorie "Europe, image seule"

"Evia Island Wildfire". (© Konstantinos Tsakalidis/World Press Photo 2022)

"Le 8 août 2021, dans le village de Gouves, sur l’île d’Eubée en Grèce, Panayiota Kritsiopi crie alors qu’un incendie s’approche dangereusement de sa maison. Durant l’été 2021 – le plus chaud que la Grèce ait connu en trente ans –, de multiples feux se sont déclarés sur l’île. Il faudra près de deux semaines pour que les pompiers parviennent à maîtriser l’incendie. La maison de Panayiota Kritsiopi a finalement échappé aux flammes."

Premier prix de la catégorie "Amérique du Nord et centrale, Format libre"

"La fleur du temps : la montagne rouge de Guerrero". (© Yael Martínez/World Press Photo 2022)

"Au Mexique, troisième producteur d’opium au monde, l’économie de la drogue a transformé la structure sociale des communautés agricoles, qui se sont tournées vers la culture du pavot. Le photographe a piqué à l’épingle son tirage afin de représenter le traumatisme lié au grattage de la fleur de pavot lors de l’extraction de l’opium."

Premier prix de la catégorie "Amérique du Sud, projets à long terme"

"La promesse". (© Irina Werning/World Press Photo 2022)

"En août 2020, Antonella, 12 ans, qui vit à Buenos Aires (Argentine), a juré de ne couper ses longs cheveux que lorsqu’elle pourrait reprendre les cours en présentiel à l’école, qui avaient été suspendus en raison du Covid-19. Antonella a déclaré qu’elle offrait son trésor le plus précieux en échange de la reprise de sa vie scolaire. Ses cheveux étaient son identité. Elle a déclaré : 'Quand je retournerai enfin à l’école, ils sauront que je suis une personne différente, je me sens comme une personne différente.' Elle s’est coupé les cheveux le 25 septembre 2021, le week-end précédant son retour en classe."

Le palmarès est à découvrir juste ici.

À voir aussi sur arts :