AccueilStreet art

À New York, un terrain vague présentant une œuvre de Banksy a été mis en vente

Publié le

par Anna Finot

© Scott Lynch/Flickr

Il a été mis en vente pour des millions de dollars.

Le terrain vacant du Lower East Side, devenu célèbre grâce à Banksy, devient maintenant coté en atteignant les 2,49 millions de dollars sur le marché de l’immobilier. Situé au 159 Ludlow Street, cet endroit était une zone commerciale et résidentielle à l’abandon qu’avait investie Banksy le 9 octobre 2013.

Le street artiste anglais avait (comme à son habitude) surpris les habitant·e·s du quartier avec un pochoir sur un mur et sur une voiture garée dans ce terrain fantôme. En noir et blanc, on peut y voir des chevaux portant des lunettes de vision nocturne surplombant des soldats armés. Une œuvre d’art qui est une attaque directe aux États-Unis et fait référence à leur rôle dans la guerre d’Irak.

Selon le New York Post, le quartier du Lower East Side a accueilli un nombre grossissant d’infrastructures ces derniers temps, notamment avec le développement de 1 500 unités résidentielles et de 600 chambres d’hôtel.

Le terrain de Ludlow Street offre à ses futur·e·s propriétaires un espace équivalent à un stationnement de six voitures. Après avoir été un parking, un lieu-dit, puis le chevalet de Banksy, passant du statut de terrain fantôme à celui d’espace convoité, le terrain vague new-yorkais en a vu de toutes les couleurs au cours des dernières années.

En 2018, l’artiste Adrian Wilson a peint une œuvre murale anti-Amazon. En 2019, il accueillait brièvement une fresque représentant Bugs Bunny sur cinq étages, ainsi qu’un écran qui projetait des images satellites de la Nasa.

À voir aussi sur arts :