AccueilStreet art

Des tirages inédits de Banksy déchaînent les foules lors d'une vente aux enchères

Publié le

par Lise Lanot

© Banksy

Un collectionneur qui avait acheté des tirages de Banksy pour 100 euros chacun il y a 15 ans les a revendus 460 fois leur prix.

Des tirages signés Banksy ont attiré de gros porte-monnaie lors d’une vente aux enchères à Auckland. C’était la première fois qu’une collection de Banksy passait entre les mains d’un·e commissaire-priseur·se en Nouvelle-Zélande. Trois tirages ont particulièrement fait sensation, rapportant à eux seuls 138 000 dollars (un peu plus de 120 000 euros). 

Les trois éditions limitées vendues appartenaient à un collectionneur d’art privé néo-zélandais. Ce dernier les avait acquises en 2005, alors qu’il vivait à Londres. À cette époque, rapporte le média local Stuff, Banksy vendait des tirages pour environ 100 euros pièce. En quinze ans, la cote de l’artiste a explosé : à Auckland, Soup Can s’est vendu 52 000 dollars (environ 46 000 euros), Golf Sale pour 45 000 dollars (40 000 euros) et Weston Super Mare pour 41 000 dollars (36 000 euros). 

"Soup Can". (© Banksy)

L’œuvre vendue la plus chère, Soup Can, est une référence aux célèbres conserves de soupe Campbell’s sérigraphiées par Andy Warhol. Le directeur de l’International Art Centre néo-zélandais Richard Thompson rapporte que "Banksy trouvait que les images des soupes de Warhol étaient excessivement chères… et il a donc peint la version Tesco". Tesco étant l’équivalent d’un Lidl britannique, Banksy a ainsi créé une version low cost de la boîte Campbell du "pape du pop art".

Le fait que la version Tesco de Banksy ait rapporté près de 46 000 euros à un investisseur privé (460 fois son prix de base) ne doit donc pas lui plaire. Rappelons qu’il refuse que ses œuvres soient exposées dans des musées et qu’on paye pour les voir, les léguant à la postérité des murs du monde ou à des bonnes causes.

La vente présentait également des œuvres signées Andy Warhol et Pablo Picasso mais ce sont bien les travaux de Banksy qui ont fait tourner les têtes des 150 personnes présentes. Une émission de télé néo-zélandaise avait même titré, pour l’occasion : "Banksy and more for sale in NZ" ("Banksy et d’autres en vente en Nouvelle-Zélande"). Qui aurait cru, il y a quinze ou vingt ans, que Warhol et Picasso seraient relégués à être les "autres"  face à un street artiste anonyme ?

"Weston Super Mare". (© Banksy)

"Golf Sale". (© Banksy)

À lire également -> L’enquête sur l’œuvre volée de Banksy au Bataclan connaît de nouveaux rebondissements

À voir aussi sur arts :