AccueilStreet art

GANsky, l'intelligence artificielle qui se prend pour Banksy

Publié le

par Lise Lanot

© GANsky

En quelques jours, GANsky a réalisé plus de 250 œuvres dans le style de Banksy.

256 œuvres ressemblant étonnamment au travail de Banksy viennent d’être mises en vente sur le site vole.wtf. Les grandes maisons d’enchères peuvent être surprises. Alors que la parodie des Nymphéas de Claude Monet signée Banksy est partie pour 8,5 millions d’euros il y a quelques jours, ces 256 nouvelles œuvres ont été mises au prix d'un livre Sterling, augmentant d’un livre supplémentaire à chaque nouvelle vente.

Cette différence de prix a bien une raison : ces œuvres ne sont pas signées Banksy mais "GANsky". Il ne s’agit pas d’un usurpateur zélé mais tout simplement d’une intelligence artificielle dopée au travail du célèbre street artiste anonyme. Son créateur, le développeur Matt Round, ne cite jamais le nom de Banksy pour des soucis de droits d’auteur, se cantonnant à le désigner comme un "certain street artiste".

© GANsky

Qu’importe, le nom donné à l’intelligence artificielle parle de lui-même, comme le note Dazed. La première partie de son pseudonyme est tirée de l’anglais GAN (programme de réseaux antagonistes génératifs en français), une classe d’algorithme qui permet de générer des images. Grâce au script, GANsky a avalé cinq jours durant "des centaines de photos de street art à des milliers de reprises".

Les couleurs et les traits peuvent rappeler le travail de Banksy (ou celui d’Ernest Pignon-Ernest) mais, dénués de leurs messages politiques, ils ne constituent qu’une lointaine copie abstraite des œuvres réalistes de l’artiste star. Cela vaut peut-être pour le mieux, puisque cela souligne le fait que la création artistique reste encore l’apanage de l’esprit humain. En septembre, une start-up dévoilait une série de peintures réalisées par une intelligence artificielle inspirée par Jean-Michel Basquiat et qui, sans manquer de respect à GANsky, se débrouillait un peu mieux.

© GANsky

© GANsky

© GANsky

À lire également –> Une intelligence artificielle crée des œuvres inspirées du travail de Jean-Michel Basquiat

À voir aussi sur arts :